La Super Lune

Posted by / 8 novembre 2016 / Categories: / 0 Comments
Quand :
14 novembre 2016 @ 21 h 30 min – 22 h 30 min
2016-11-14T21:30:00-05:00
2016-11-14T22:30:00-05:00
Où :
Centre communautaire Anjou
7800 Boul Métropolitain E
Anjou, QC H1K 1A1
Canada
Coût :
Gratuit
Contact :
Chantal Turgeon
5145313044
La Super Lune @ Centre communautaire Anjou | Montréal | Québec | Canada

L’Événement ce fera à 21:30 heures, à la fin de notre cours photo au 7800 Metropolitain est, Anjou, Québec.

Le point de rassemblement est dans le stationnement arrière du Centre Communautaire Anjou.

Vous devez confirmer votre présence pour le café.

Prévoir des vêtements chauds.

Une super Lune illuminera le ciel le 14 novembre

S’il y a bien un rendez-vous astronomique à ne pas manquer durant ce mois de novembre, c’est l’extra «super Lune». L’événement surviendra le soir du lundi 14 novembre. Ce soir là, notre satellite naturel sera en phase pleine et apparaîtra beaucoup plus grand et lumineux que d’habitude offrant un spectacle unique.

Cette manifestation singulière est le fruit de l’orbite elliptique réalisée par la Lune autour de la Terre. De ce fait, l’astre n’évolue pas à une distance fixe mais se trouve selon sa trajectoire en des points plus ou moins rapprochés de notre planète. Durant la nuit du 14 novembre, la distance Terre-Lune présentera une proximité record que les astres n’ont pas atteint depuis longtemps.

S’il y a bien un rendez-vous astronomique à ne pas manquer durant ce mois de novembre, c’est l’extra «super Lune». L’événement surviendra le soir du lundi 14 novembre. Ce soir là, notre satellite naturel sera en phase pleine et apparaîtra beaucoup plus grand et lumineux que d’habitude offrant un spectacle unique.

Cette manifestation singulière est le fruit de l’orbite elliptique réalisée par la Lune autour de la Terre. De ce fait, l’astre n’évolue pas à une distance fixe mais se trouve selon sa trajectoire en des points plus ou moins rapprochés de notre planète. Durant la nuit du 14 novembre, la distance Terre-Lune présentera une proximité record que les astres n’ont pas atteint depuis longtemps.

La Lune au périgée

Lorsque la Lune se trouve au point d’orbite le plus près de la Terre, on dit qu’elle est au périgée. La distance qui sépare les deux corps est alors d’environ 50 000 kilomètres inférieure à celle observée lorsque la Lune se trouve au point le plus éloigné, l’apogée. Ces rapprochements sont ponctuels et passent le plus souvent inaperçus.

Pour pouvoir les remarquer, il faut que d’autres facteurs coïncident comme dans le cas d’une super Lune. Celle-ci se manifeste dans une situation connue sous le nom de « syzygie » qui correspond non seulement à un alignement de la Terre, de la Lune et du Soleil mais aussi à une opposition entre Lune et la Terre par rapport au Soleil.

La concomitance des deux conditions, périgée et syzygie, est un événement très occasionnel qu’il convient de pas manquer. Néanmoins, ce n’est pas la seule super Lune offerte par la fin de l’année 2016 qui va en connaitre trois au total. Une super Lune s’est déjà produite le 16 octobre. Une autre se produira le 14 décembre.  

Une super Lune exceptionnelle

Le phénomène du 14 novembre sera toutefois le plus exceptionnel des trois. Selon les astronomes, la Lune s’approchera à  une distance d’environ 356 500 kilomètres. Notre satellite n’a pas atteint un point aussi proche de la Terre depuis janvier 1948, soit depuis près de 70 ans.

«La pleine Lune du 14 novembre n’est pas seulement la pleine Lune la plus proche de 2016, mais aussi la pleine Lune la plus proche à ce jour du XXIème siècle», confirme l’agence spatiale américaine dans un communiqué. En comparaison, la super Lune du 14 octobre se trouvait à  environ 357 800 kilomètres. Celle du 14 décembre atteindra environ 358 400 kilomètres.

Passé le 14 novembre, il faudra attendre le 25 novembre 2034 pour observer de nouveau un tel phénomène. A cette date, la Lune s’approchera à 356 400 kilomètres de la Terre.

Comment observer la super Lune ?

Concrètement, le phénomène se manifeste sous la forme d’une pleine Lune normalement plus impressionnante qu’habituellement. Elle peut apparaitre jusqu’à 14% plus grosse et 30% plus lumineuse que d’habitude.

Ces caractéristiques semblent toutefois plus ou moins prononcées selon le lieu d’observation. Pour optimiser au maximum l’expérience, les astronomes conseillent de trouver un point dégagé, éloigné des villes et de toute source de pollution lumineuse pour que le ciel soit bien sombre. 

Aucun matériel particulier n’est nécessaire bien qu’un télescope puisse permettre de profiter encore mieux du phénomène. Si la météo ne permet pas une observation optimale, il sera également possible de suivre l’évènement en direct sur le net grâce à  des sites comme SLOOH.com.

Si vous la manquez, vous pourrez toujours vous consoler quelques semaines plus tard avec la super Lune du 14 décembre qui aura la particularité de se coupler (et donc de masquer partiellement) le pic d’activité de la pluie des météores des Géminides.  

texte : tve.canoé.ca

Laisser un commentaire